LA VIE DE MIMIE AU FIL DES MOTS ...

LA VIE DE MIMIE AU FIL DES MOTS ...

J AVAIS OUBLIER

                                      J’AVAIS OUBLIE

 

         J’avais oublié,

         Combien la différence,

         Engendre l’intolérance,

         Et fait tant de souffrance,

         Créer des murs de silence.

         J’avais oublié,

         Durant toutes ces années  qu’être handicapé,

         Il ne suffisait pas de bien l’accepter,

         Pour être bien intégré,

         Dans ce monde , dans cette société.

         J’avais oublié,    

         Que ces quatre roues,

         Restaient un sujet tabou,

         Dans ce monde debout,

         Dans ce monde de fou.

         J’avais oublié,

         Qu’il est  normal,

         Et presque fatal,

         De  rester en rencard, sur le quai d’une gare,

         Les jours de grands, départs .

         J’avais oublié,

         Que pour nous handicapés,

         Il n’existe, ni liberté, ni égalité, 

         Quant à dame solidarité,

         Peut-on vraiment l’espérer.

         J’avais oublié,

         Tout cela,

         Oui mais voilà

          Il y a toujours des blessures,

          Qui vous retombe en pleine figure.

           Alors n’oublier jamais,

           Qu’un jour vous aussi,

           Un jour dans votre vie,

           Vous pouvez  vous retrouver sur quatre roues,

            Et ne plus vivre debout.

          Voilà n’oublier  jamais,

          Moi j’avais oublié,

          Que j’étais handicapée,

          Mais hélas vous me l’avez rappeler…

          

                                                                                      BERTRAND M.CLAUDE 

                                                                                      Albi, le 21.10.04



17/07/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres